À quoi s’attendre de la 51e session du CDH

Published on septembre 07, 2022

En raison de la pandémie de COVID-19 et des restrictions connexes, la 51e session du Conseil des droits de l’homme (CDH) de l’ONU se tiendra en formule hybride, avec des modalités virtuelles et en personne pour les négociations informelles, les votes et les déclarations. Malgré les rénovations en cours, les événements parallèles se tiendront au Palais des Nations pour la première fois depuis l’imposition en 2020 de restrictions liées aux rassemblements en personne dans le contexte de la pandémie. Les événements parallèles seront limités à un seul par organisation et à une durée d’une heure.

La 51e session du CDH se déroulera du 12 septembre au 7 octobre.

Les informations ci-dessous concernent :

  • les résolutions anticipées, les panels et les rapports en lien avec les droits sexuels;
  • les résultats de l’Examen périodique universel (EPU);
  • les événements en ligne de la SRI pendant cette 51e session. 

Veuillez noter que toutes les dates sont provisoires et sujettes à changement.

Les dernières informations sur la session seront disponibles sur la page de la 51e session du CDH.

Accéder au programme de travail complet de la 51e session du CDH

Accéder au calendrier des réunions de la 51e session du CDH

 

En appui à la Journée internationale pour l’avortement sûr du 28 septembre, l’Initiative pour les droits sexuels (SRI), le Center for Reproductive Rights, l’Association pour les droits des femmes dans le développement (AWID), CHOICE for Youth and Sexuality, la Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF), Ipas, l’International Service for Human Rights, la Youth Coalition for Sexual and Reproductive Rights, l’Asian-Pacific Resource and Research Centre for Women, MSI Reproductive Choices et l’Association suédoise pour l’éducation à la sexualité ont développé une déclaration commune sur le droit à l’avortement qui sera présentée à la 51e session du CDH.

LISEZ et SIGNEZ LA DÉCLARATION

 

Une conversation sur l’avortement sûr

Afin de commémorer la Journée internationale pour l’avortement sûr, l’Initiative pour les droits sexuels (SRI) animera une conversation avec modératrice entre l’OMS et une militante féministe, à propos de l’avortement sûr et de sa mise en œuvre. Toute discussion sur l’avortement soulève la question de l’autonomie et du contrôle, en particulier dans le contexte de l’avortement autogéré. Qui a le contrôle sur le corps des femmes et pourquoi? Le refus de l’autonomie corporelle (y compris de la prise de décision autonome concernant la grossesse) viole des droits humains et des libertés fondamentales, quelle qu’en soit la justification. La conversation portera sur des aspects clés des lignes directrices relatives à l’avortement sûr, et sur le cadre de politiques et les éléments de sa mise en œuvre qui sont essentiels à la réalisation du droit des femmes et des filles à l’autonomie corporelle. 

Des informations supplémentaires sur cette conversation suivront dans le courant de la semaine. 

 

  • Le droit au développement (Azerbaïdjan pour le mouvement des États non alignés)
  • Les droits humains et la justice transitionnelle (Argentine, Maroc et Suisse)
  • Programme mondial d’éducation dans le domaine des droits de l’homme (Brésil, Costa Rica, Maroc, Philippines, Sénégal, Slovénie et Thaïlande)
  • De la rhétorique à la réalité : un appel mondial à la lutte contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée (Burkina Faso pour le Groupe africain)
  • Les jeunes et les droits humains (Côte d’Ivoire, Égypte, El Salvador, Philippines, Maroc, France, Grèce, Italie, Portugal, République de Moldavie, Tunisie et Ouzbékistan)
  • Le gouvernement local et les droits humains (Chili, Égypte, Roumanie et République de Corée)
  • Les droits humains et les peuples autochtones (Mexique et Guatemala)
  • Le terrorisme et les droits humains (Égypte et Mexique)
  • Les droits humains à l’eau potable et à l’assainissement (Espagne et Allemagne)
  • Fonds de contributions volontaires pour la participation à l’EPU et pour l’assistance financière et technique (Argentine, Afrique du Sud et Pakistan)
  • Le rôle de la prévention (Australie, Hongrie, Maldives, Maroc, Pologne, Ukraine​​)
  • La neurotechnologie et les droits humains (Grèce)
  • Le rôle de la bonne gouvernance dans la promotion et la protection des droits humains (Pologne, Australie, Chili, Afrique du Sud et République de Corée)
  • L’objection de conscience au service militaire (Costa Rica, Croatie et Pologne)
  • La sécurité des journalistes (Brésil, France, Autriche, Qatar)
  • Les institutions nationales des droits humains (Australie)
  • Promotion de la coopération internationale en appui aux mécanismes nationaux pour la mise en œuvre et le suivi des rapports (Paraguay et Brésil)

 

Réunion-débat bisannuelle sur le droit au développement

Thème : 35 ans plus tard : les voies de politiques pour opérationnaliser le droit au développement ​

Date : Mardi 15 septembre 2022, 10 h à 12 h

Téléchargez la note conceptuelle »

 

Débat annuel consacré à la prise en compte des questions de genre dans tous les travaux du Conseil des droits de l’homme et de ses mécanismes

Thème : Vaincre les obstacles à la liberté d’opinion et d’expression fondés sur le genre ​​

Date : Lundi 26 septembre 2022, 16 h à 18 h

Téléchargez la note conceptuelle »

 

Réunion-débat sur l’avenir du droit au travail au regard de l’action et de la riposte face aux changements climatiques et des effets de ces changements dans le contexte d’économies durables et inclusives

Date : Mardi 27 juin 2022, 10 h à 12 h
Téléchargez la note conceptuelle »

 

Réunion-débat annuelle d’une demi-journée sur les droits des peuples autochtones

Thème : Les effets des plans de relèvement économique et social liés à la COVID-19 sur

les peuples autochtones, en mettant l’accent sur la sécurité alimentaire

Date : Mercredi 28 septembre 2022, 10 h à 12 h

Téléchargez la note conceptuelle »

 

Réunion-débat sur les effets négatifs de l’héritage du colonialisme sur l’exercice des droits de l’homme

Date : Mercredi 28 septembre 2022, 16 h à 18 h

Téléchargez la note conceptuelle »

 

 

Voir la liste de tous les panels et toutes les notes conceptuelles

 

A/HRC/51/9

Rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

Bonnes pratiques adoptées, difficultés rencontrées et enseignements tirés concernant l’adoption d’approches intégrées de la promotion et de la protection des droits de l’homme et de l’exécution du Programme de développement durable à l’horizon 2030 au niveau national

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/11

Rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

Résumé de la réunion-débat d’une demi-journée sur l’aggravation des inégalités due à la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19) et les conséquences qui en découlent pour la réalisation des droits de l’homme

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/13

Rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

Champ d’action de la société civile : la COVID-19, la voie du redressement et le rôle essentiel de la société civile

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/15

Rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

Good practices, lessons learned and challenges faced by States in preventing, mitigating and addressing the diversion of arms and unregulated or illicit arms transfers
[Bonnes pratiques adoptées, enseignements tirés et difficultés rencontrées par les États pour prévenir, mitiger et contrer le détournement d’armes et les transferts d’armes non réglementés ou illicites]

Lisez le rapport lorsqu’il sera disponible »

 

A/HRC/51/17

Rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

The right to privacy in the digital age
[Le droit à la vie privée à l’ère numérique]

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/18

Rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

Droits des peuples autochtones

Lisez le rapport »  

 

A/HRC/51/19

Rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

Incidences de la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19) sur les droits humains des jeunes

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/20

Rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

Promouvoir et protéger les droits économiques, sociaux et culturels et lutter contre les inégalités dans le contexte du relèvement après la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19)

Lisez le rapport »  

 

A/HRC/51/22

Rapport du Secrétaire général et de la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme

Droit au développement

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/24

Rapport du Rapporteur spécial sur les droits de l’homme à l’eau potable et à l’assainissement

Droits humains des peuples autochtones à l’eau potable et à l’assainissement : situation et enseignements à tirer des cultures ancestrales

Lisez le rapport »  

 

A/HRC/51/25

Rapport du Groupe de travail sur l’utilisation de mercenaires comme moyen de violer les droits de l’homme et d’empêcher l’exercice du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

Accès à la justice, établissement des responsabilités et voies de recours pour les victimes de mercenaires, d’acteurs liés au mercenariat et de sociétés militaires et de sécurité privées

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/26

Rapport du Rapporteur spécial sur les formes contemporaines d’esclavage, y compris leurs causes et leurs conséquences

Formes contemporaines d’esclavage touchant les personnes appartenant à des minorités ethniques, religieuses et linguistiques

Lisez le rapport »  

 

A/HRC/51/27

Rapport de l’Experte indépendante chargée de promouvoir l’exercice par les personnes âgées de tous les droits de l’homme

Personnes âgées privées de liberté

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/28

Rapport du Rapporteur spécial sur les droits des peuples autochtones

Les femmes autochtones et le développement, l’application, la préservation et la transmission des savoirs scientifiques et techniques

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/30

Rapport du Rapporteur spécial sur le droit au développement

Plans et politiques de riposte et de relance liés à la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19) sous l’angle du droit au développement au niveau national

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/32

Rapport de l’Expert indépendant sur la promotion d’un ordre international démocratique et équitable

Repenser la paix et la sécurité mondiales face à un ordre international démocratique et équitable en péril

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/33

Rapport de la Rapporteuse spéciale sur les effets négatifs des mesures coercitives unilatérales sur l’exercice des droits de l’homme

Sanctions secondaires, peines civiles ou pénales en cas de contournement des régimes de sanctions et application excessive des sanctions

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/37

Étude thématique du Mécanisme d’experts chargé de la question du droit au développement

Racisme, discrimination raciale et droit au développement

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/47

Rapport du Secrétaire général

Cooperation with the United Nations, its representatives and mechanism in the field of human rights
[Coopération avec les Nations Unies, ses représentants et son mécanisme dans le domaine des droits humains]

Lisez le rapport lorsqu’il sera disponible »

 

A/HRC/51/53

Rapport de la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme

Promotion et protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales des Africains et des personnes d’ascendance africaine face au recours excessif à la force et aux autres violations des droits de l’homme dont se rendent coupables des membres des forces de l’ordre

Lisez le rapport »

 

A/HRC/51/55

Rapport du Mécanisme international d’experts indépendants chargé de promouvoir la justice et l’égalité raciales dans le contexte du maintien de l’ordre

Promotion et protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales des Africains et des personnes d’ascendance africaine face au recours excessif à la force et aux autres violations des droits de l’homme dont se rendent coupables des membres des forces de l’ordre

Lisez le rapport »

 

 

Accéder à la liste de tous les rapports

La 51e session ne présente pas de résultats de l’EPU, car elle coïncide avec la période entre le troisième et le quatrième cycle de l’EPU. Les examens du quatrième cycle débuteront en novembre 2022, et l’adoption des résultats de l’EPU reprendra lors de la 52e session du CDH.

 

  • Une conversation sur l’avortement sûr

 

La 51e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU offre une occasion de commémorer la Journée internationale pour l’avortement sûr, en discutant de ce sujet en termes précis, scientifiques et sans jugements; et d’informer toutes les parties prenantes à propos des récentes lignes directrices de l’OMS sur les soins d’avortement.

L’Initiative pour les droits sexuels (SRI) animera une conversation avec modératrice entre l’OMS et une militante féministe, à propos de l’avortement sûr et de sa mise en œuvre. Toute discussion sur l’avortement soulève la question de l’autonomie et du contrôle, en particulier dans le contexte de l’avortement autogéré. Qui a le contrôle sur le corps des femmes et pourquoi? Le refus de l’autonomie corporelle (y compris de la prise de décision autonome concernant la grossesse) viole des droits humains et des libertés fondamentales, quelle qu’en soit la justification. La conversation portera sur des aspects clés des lignes directrices relatives à l’avortement sûr, et sur le cadre de politiques et les éléments de sa mise en œuvre qui sont essentiels à la réalisation du droit des femmes et des filles à l’autonomie corporelle.

Latest content review